en

Nouvelles

Huit chercheurs de l’Université de Sherbrooke se partagent plus de 5,5 M$ pour acquérir du matériel de pointe

Des projets de recherche d’envergure touchant le génie, les sciences, la médecine et des sciences de la santé à l’Université de Sherbrooke seront déployés grâce à un financement de plus de 5,5 M$, provenant du Fonds John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation, du gouvernement du Québec et de divers partenaires.
 
Les huit professeures et professeurs de l’Université de Sherbrooke, des spécialistes mondialement reconnus dans leurs domaines respectifs, pourront acquérir les outils et équipements spécialisés requis afin de poursuivre leurs travaux de recherche. « Nous recevons cette année un excellent financement, ce qui contribue à positionner l’Université de Sherbrooke comme un chef de file en recherche de pointe, et de nous maintenir parmi les universités les plus novatrices au pays. Les huit projets financés témoignent de l’incroyable diversité de nos créneaux de recherche », explique le professeur Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures.
 
Ces recherches de haut niveau permettront notamment de :

  • Comprendre les mécanismes cellulaires dans les maladies inflammatoires de l’intestin et le cancer colorectal (professeur Steve Jean, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département d’anatomie et de biologie cellulaire) – 954 358 $
  • Développer de nouveaux matériaux hybrides comme des bétons écologiques et durables (professeur Jérôme Claverie, Faculté des sciences, Département de chimie) – 1 252 685 $
  • Optimiser le suivi de la trajectoire de soins, à travers le système de santé, des patients aux prises avec des maladies chroniques (professeur Jean-François Ethier, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de médecine) – 649 823 $
  • Améliorer les caractéristiques des drones, notamment en ce qui a trait à la durée des missions, leur capacité à atterrir, décoller, recueillir des échantillons, effectuer des réparations et se recharger (professeur Alexis Lussier Desbiens, Faculté de génie, Département de génie mécanique) – 240 064 $
  • Comprendre les voies de signalisation des lipides et leur influence sur le fonctionnement du cerveau pendant le vieillissement, afin de prévenir la maladie d’Alzheimer (professeure Mélanie Plourde, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de médecine) – 502 484 $
  • Améliorer la performance des composantes des diodes électroluminescentes (DELs) et transistors à haute mobilité électronique (professeur Hassan Maher, Faculté de génie, Département de génie électrique et de génie informatique) – 277 351 $
  • Faire le profilage transcriptomique de petits ARN non-codants nucléaires (professeure Michelle Scott, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de biochimie) – 898 264 $
  • Étudier le métabolisme énergétique des cellules du système immunitaire suite à une chirurgie du cancer colorectal dans le but de prévenir la formation de métastases postopératoires (professeure Lee-Hwa Tai, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de pédiatrie) – 749 761 $

Ces contributions financières permettront aux chercheurs d’accroître leur capacité à mener des activités de recherche de grande qualité, en leur fournissant l’infrastructure dont ils ont besoin pour s’établir comme chefs de file dans leur secteur respectif.
Informations complémentaires

Devenez partenaire

TechnoMontréal est fier de pouvoir compter sur des partenaires reconnus et soucieux de développer l'industrie des TIC du Grand Montréal.

En savoir plus >