en

Blogue

Busbud roule à toute vitesse vers le futur

 Louis-Philippe Maurice, Cofondateur et CEO de Busbud
 
Sa nomination en 2015 parmi les entreprises les plus innovantes du Canada en a étonné certains du milieu technologique, car transport par autobus ne rime pas nécessairement avec innovation technologique. Busbud s’est distinguée avec l’harmonisation très complexe des plateformes de ses 500 transporteurs, au profit de ses nombreux utilisateurs.   

Dès l’arrivée chez Busbud, on a la sensation de rendre visite à des copains dans un immense loft avec jolie vue sur le Mile End. Pas de réceptionniste en vue, Louis-Philippe Maurice (LP) me fait plutôt signe d’entrer en me saluant de son bureau, un accueil chaleureux et informel, digne de toute jeune entreprise technologique dynamique. Tables de ping-pong et pique-nique, banquettes de cuir, cuisine, petits et grands espaces de travail favorisant la collaboration et une ambiance sans prétention, voilà ce qui meuble le quartier général du chef de file mondial des applications de réservation d’autobus interurbains.
 
C’est justement le type d’endroit que souhaitait recréer le trio formé par LP, directeur général, Mike Gradek, directeur de la technologie, et Frederic Thouin, responsable du développement de la technologie de la science des données, lorsque la croissance de Busbud a incité l’équipe à accroître la superficie des bureaux. En effet, le célèbre site Web a vu le jour en 2011 dans l’appartement de LP. « Je n’avais plus de vie, il y avait toujours des gens de l’équipe chez moi, de 8 à 8 », se rappelle LP en riant.
 
Le point A de l’itinéraire
En affaires dans l’industrie technologique depuis l’âge de 16 ans, LP possède un MBA de Harvard. Après quelques années d’immersion dans le monde des technologies à grande échelle chez Yahoo et LinkedIn, c’est lors d’un voyage en Amérique latine que l’entrepreneur a imaginé le concept de Busbud. Il avait en effet remarqué certaines lacunes en matière d’outils de réservation de billets d’autobus, situation qui semblait commune à de nombreux endroits du monde.
 
Les moments clés du voyage
Les cofondateurs sont amis depuis le secondaire. « Busbud est d’abord l’histoire de l’amitié solide entre nous trois », raconte LP. Frederic a complété un doctorat en génie informatique, spécialisé en intelligence artificielle, à McGill. Mike possède entre autres 10 ans d’expérience chez Microsoft à titre d’ingénieur back-end, où il a travaillé pour Bing et MSN Sports. Ils sont plutôt complémentaires et chacun d’eux met à profit ses expériences technologiques ciblées, acquises dans différentes villes, pour la réussite de Busbud.
 
« De plus, on a identifié un marché important, il existe une centaine de joueurs et 5 milliards de billets d’autobus interurbains sont vendus chaque année, ce qui est pratiquement supérieur au nombre total de vols sur les plateformes comme Expedia ou Travelocity », explique LP. « Il y avait peu de concurrence et une belle occasion d’amener une industrie plus traditionnelle, certaines entreprises existant depuis un siècle, à innover. On constate tout le potentiel d’innovation dans ce segment. »
 
Également, pour LP, il est important d’offrir les conditions de travail gagnantes pour permettre aux employés d’y livrer les plus belles réalisations de leur carrière. Cela exige une entreprise forte, beaucoup de communication et certaines valeurs fondamentales. « On veut s’assurer que Busbud soit une source de fierté pour tous ceux qui y auront travaillé », indique LP.   « Un endroit qui offre aussi des occasions d’avancement, d’apprentissage continu », ajoute-t-il.
 
 
Défis et victoires sur la route du succès
Le lancement du site Web comme tel s’est avéré plus complexe que prévu, car il leur fallait rassembler tous les horaires de toutes les compagnies d’autobus, un défi logistique de taille.
Aussi, le développement d’une culture d’équipe a été beaucoup plus difficile qu’estimé. Réaliser avec succès la transition d’une équipe de 3 vers une entreprise de 35 personnes de talent, de tous horizons technologiques et géographiques comporte son lot d’exigences, mais pour le directeur général, il s’agit de « la plus grande fierté de Busbud ».
 
Busbud a obtenu 10 millions $ CAD en capital de risque, grâce à iNovia, Real Ventures, Omers Ventures, Revolution Ventures et quelques anges investisseurs, dont Joe Poulin, fondateur de Luxury Retreats. Cela lui a permis de développer son équipe et ses compétences complémentaires pour bâtir une entreprise et une marque, au-delà de l’application.
 
La création de l’entité Busbud Business, l’an dernier, permet maintenant à des entreprises telles que la SNCF de France d’offrir la technologie Busbud à leurs utilisateurs.
 
Busbud représente le plus grand réseau de transporteurs et la plus grande base de données d’horaires d’autobus au monde. Maintenant offert dans 60 pays et 10 000 villes, le site présente 750 000 itinéraires aux 2 millions d’internautes qui utilisent Busbud.com chaque mois et aux 22 millions qui fréquentent le réseau global de partenaires Busbud. L’entreprise a connu en 2016 une croissance de 600 %. Elle demeure en très forte croissance et vise à doubler ou tripler chaque année. L’un des murs du local est d’ailleurs décoré par les drapeaux des divers pays où le site est disponible. L’Asie reste à conquérir et l’entreprise prévoit s’attaquer à ce nouveau marché vers la fin de l’année. « L’application Busbud est déjà disponible en chinois, mais il faut aller chercher toutes les routes asiatiques », précise LP.
 
Accroître la notoriété de la marque, multiplier les efforts de marketing, diffuser les réalisations des cinq dernières années font également partie des objectifs. Busbud désire être la destination numéro 1 à laquelle pense l’utilisateur quand c’est le moment de réserver un billet d’autobus. Cette année, l’entreprise a justement fait l’embauche de l’ancien PDG d’Expedia.ca, qui est d’une grande expertise en marketing, pour le poste de chef de l’exploitation.
 
Vers un univers technologique plus riche
Busbud s’implique dans des projets qui favorisent le rayonnement et l’évolution des meilleurs joueurs technologiques au Québec. Grâce à Portesouvertes Startup, dont LP est cofondateur, des dizaines de milliers de personnes (étudiants, jeunes professionnels, chercheurs d’emploi, autres acteurs du monde des TI, etc.) de la communauté montréalaise y ont visité environ 500 entreprises. L’événement annuel d’une journée donne l’occasion de rencontrer et d’apprendre à connaître les entreprises technologiques. Il y a plusieurs éditions au Canada et maintenant une à Londres également.
 
Chaque été, en vue de connecter les écosystèmes d’entrepreneurship, la Tournée des entrepreneurs permet à des entrepreneurs montréalais de rendre visite aux entrepreneurs de diverses régions québécoises. L’événement attire une centaine d’entreprises, favorisant les échanges sur les défis locaux et créant des liens, ainsi que des occasions d’embauche.
 
L’implication de Busbud envers la communauté technologique ne s’arrête pas là. En effet, l’entreprise s’implique dans divers projets tels que Ladies Learning Code, afin de favoriser une plus grande diversité dans le monde technologique. « Il y a peu de femmes en génie », souligne le directeur général de Busbud, d’où le choix d’encourager les organismes qui visent à changer cette situation. LP considère qu’il manque aussi beaucoup de talent technique au Québec, y compris des ingénieurs et des développeurs. La diversité semble essentielle au succès de Busbud, qu’elle soit de genre ou culturelle, et façonne le développement de l’équipe.
 
 
Busbud, « le » pote de voyage
Quand le voyageur part avec Busbud, il peut économiser temps et argent et bénéficier d’une interface conviviale et complète pour ses achats de billets d’autobus, aux quatre coins du monde. « Tout comme dans le cas des applications de taxi actuelles, c’est le consommateur qui est gagnant, car il a maintenant davantage d’options de plus en plus intéressantes à sa disposition », explique LP.
 
Puis, l’industrie tend à se réinventer depuis quelques années, et ce, à l’échelle mondiale. Par exemple, LP se dit vraiment heureux de l’arrivée prochaine du billet électronique, qui évitera à l’une de ses clientèles cibles, celle des étudiants, de devoir imprimer ses billets d’autobus.
 
Avec l’immense potentiel du Web, de Montréal à Tokyo, en passant par toutes les autres destinations d’un itinéraire de rêve, l’aventure de LP, Mike et Frederic ne fait sans doute que commencer…
 
Source : Mélanie Pilon Rédactrice pour le programme Vitrine TI des partenaires en TIC Une initiative du Chantier Promotion de l’industrie de TechnoMontréal et ses partenaires

 

Devenez partenaire

TechnoMontréal est fier de pouvoir compter sur des partenaires reconnus et soucieux de développer l'industrie des TIC du Grand Montréal.

En savoir plus >